dimanche 20 mars 2016

Là où commence celle des autres, d'Adèle Laigle

Le thème apparent n’est pas aisé puisqu’il s’agit du viol d’une jeune femme par un homme sans scrupules. Pour en parler, un écrivain d’âge mûr, dont l’inspiration le dispute aux tourments d’une âme démunie face à cet épisode féroce et aux troubles qui s’ensuivent. Le narrateur déploie sous nos yeux l’histoire de cette jeune femme, au gré de son inspiration, à travers la mise en abyme d’un roman empruntée aux plus grands écrivains, d’André Gide (Les faux-monnayeurs), à Michel Butor (L’emploi du temps), ou encore Nathalie Sarraute (Les fruits d’or).