mardi 20 octobre 2015

Il était une ville, de Thomas B. Reverdy

Après Les Evaporés, qui était exceptionnel, il n’a pas fallu beaucoup d’efforts pour se procurer et pour dévorer le dernier roman de Thomas B. Reverdy, Il était une ville, une description sans concessions des ravages de la crise de 2008 sur le devenir d’une ville: Detroit, Michigan - et de ceux par qui elle existe: ses habitants, son maire, ses policiers, ses travailleurs. 

jeudi 11 juin 2015

Prendre dates, de Patrick Boucheron et Mathieu Riboulet

De l’évènement à sa place dans l’Histoire, il y a le temps qui passe, l’encre qui coule et un certain nombre d’imprécisions qui irrémédiablement s’installent dans l’esprit de chacun, fut-il journaliste ou historien. Le journaliste capte l’instant, il le décrit à travers son prisme personnel; l’historien place ou replace cet instant dans un contexte, il l’envisage dans la période qui lui correspond, il l’associe à des courants, à des tendances, il l’étudie, il l’explique. Mais qui du journaliste ou de l’historien en arrive à « faire » l’Histoire ? Auquel doit-on cette formidable fabrique de ce qui lie chacun de nous au passé de tous les autres? Les deux ? Aucun ?